Début du tournage « Pikin Players »

Posted in: Evénements
Tags:

Pikin Players Boys

Un film documentaire réalisé par Chapter01 Productions en partenariat avec Éducation Sans Frontière Pour faire un don cliquez ici

Depuis la mi-novembre 2009, l’équipe de tournage de Chapter01 Productions est en Afrique où elle suit les préparatifs de 4 jeunes footballeurs dont le but est de poursuivre leur carrière en Europe. Parmi ces 3 jeunes sélectionnés, la production se focalisera sur 2 ou 3 d’entre eux. Le but est de faire connaître l’histoire de ces enfants, de leur lutte pour atteindre leur rêve, et de vivre à travers ces différents protagonistes, l’aventure d’un voyage de l’Afrique vers l’Europe. Pour nos protagonistes, c’est le début d’une aventure remplie d’espoir et d’illusion alors que pour l’équipe de Chapter01 Productions, c’est là, ou tout commence vraiment. Pour en savoir davantage, nous sommes allés à la rencontre de Rafael Logedo Soto, réalisateur du film.

Question 1 : Comment se passe le tournage ?

Le tournage s’est bien passé. Les relations entre les garçons et notre équipe étaient très bonnes. Ils nous faisaient confiance et se comportaient très naturellement en face de la caméra, de sorte que nous avons pu filmer leur vie quotidienne. Nous avons passé 1 mois avec eux en Afrique et nous sommes en train de planifier notre prochain et probablement dernier voyage au Cameroun, afin de les filmer juste avant leur départ pour l’Europe

Question 2 : Quels sont les difficultés que vous rencontrez actuellement ?

Le financement est le problème majeur. Un documentaire comme celui-ci implique un grand nombre de voyages avec une équipe de quatre personnes, ce qui est coûteux. L’organisation de chaque voyage au Cameroun exige une bonne planification et trouver les fonds nécessaires aux voyages est toujours ce qu’il y a de plus difficile. D’autre part, le sujet est délicat. Il n’est pas facile de trouver des gens prêt à s’ouvrir en face de la caméra ou de filmer partout où nous aimerions le faire, mais nos efforts ont été payants, et nous avons obtenu de très bons «feedback ». Maintenant, il va falloir décider du meilleur moment pour retourner au Cameroun pour le tournage final en Afrique. Nous allons nous y rendre pour un mois, et le choix des dates est essentiel pour pouvoir filmer les derniers jours avant le départ des garçons vers l’Europe. Nous ne savons pas encore quand cela va arriver et les garçons non plus. En outre, en Afrique, le rythme est très différent du nôtre, et la planification à l’avance est presque impossible. Nous devons être prêts à partir à chaque moment.

Question 3 : Pourquoi suivre le récit de 2 jeunes alors qu’au départ, ils sont 3 à être sélectionnés ?

Nous avons choisi trois garçons avec des histoires très semblables, mais nous ne savons pas combien d’entre eux vont finalement faire le voyage pour l’Europe ou comment leur voyage va se terminer. Nous allons de préférence sélectionner les histoires qui correspondront le mieux à ce que notre film documentaire veut montrer.

Question 4 : Rafael, on sait que vous avez travaillé pour Channel 4, la BBC, Al Jazeera English, et aujourd’hui on vous retrouve derrière les cameras de « Pikin Players », est-ce si simple de changer d’univers à chaque fois ou alors c’est juste un nouveau défi à relever ?

Mon travail dans la réalisation de documentaires pour la télévision était très différent de ce que je fais maintenant avec Pikin Players. Les documentaires pour la télévision ont un format très spécifique, et on doit toujours se conformer à ce que la chaîne de télévision attend de nous. C’est aussi elle qui a le dernier mot sur la manière dont le documentaire doit être fait et le directeur n’a pas de contrôle au niveau de la créativité. A la télévision, on travaille toujours sous pression parce que les délais ont tendance à être court et on fait partie d’une plus grande équipe. Le bon côté, c’est que nous avons le soutien de la chaîne de télévision, ce qui ouvre des portes. En outre, nous n’avons pas à nous soucier de la recherche de fonds une fois le documentaire commandé sauf si le budget est dépassé avant la fin du tournage..
Pikin Players fonctionne d’une manière totalement différente. Il n’a ni le format, ni la durée de la plupart des documentaires de télévision, car il a été conçu comme un film. Il n’est pas produit et n’appartient à aucune chaîne de télévision, ce qui signifie que nous avons le plein contrôle créatif, mais cela signifie aussi que nous devons trouver des fonds par nos propres moyens, ce qui est risqué.
En tant que producteur de Pikin Players, je passe la plupart de mon temps à la recherche de fonds, de collaborations, de sponsors, et c’est nouveau pour moi, mais Pikin Players est le type de projet qui doit être fait de cette manière. Il faut du temps, de la patience et une équipe passionnée pour être en mesure de décrire ce qui arrive à ces garçons.

Propos recueillis par Thierry Dime Bolla

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options