4c development: Une entreprise Suisse au chevet d’Haïti

Posted in: Evénements
Tags:
Educationsf.org - Pascal Oberson

4c development: Une entreprise Suisse au chevet d’Haïti (Evénement Mars 2010)
Par Thierry Dime Bolla

Face au terrible tremblement de terre qui a frappé Haïti le 10 janvier dernier, la communauté internationale n’est pas restée de marbre. Au contraire, on a assisté a un grand élan de générosité aussi bien de la part des gouvernements, des entreprises que des particuliers.
Au lendemain du séisme, les Etats-Unis, par la voix de leur président Barack Obama, promettaient au président Préval et aux Haïtiens de les soutenir, tant pour ce qui concerne l’aide d’urgence que pour la reconstruction. Le gouvernement du Canada quant à lui a affecté plus 135 millions $ pour l’aide humanitaire, les secours et la reconstruction.
En Europe, le gouvernement d’Angela Merkel a débloqué 10 millions pour aider les Haïtiens alors qu’une soirée de téléthon au profit d’Haïti retransmise en direct à la télévision allemande a permis de recueillir plus de 20 millions d’euros. La France quant à elle, a affecté 2 millions d’euros à l’aide alimentaire au profit de la population de l’île. Cette somme servira d’une part à soutenir les efforts du Programme alimentaire mondial (PAM) visant à répondre aux besoins des populations sinistrées et, d’autre part, à soutenir un projet de l’ONG Action contre la faim de distribution de biscuits protéinés à plus de 18 000 enfants âgés de moins de cinq ans.
Notre pays n’était pas en reste. En effet, la population Suisse a réagi généreusement à l’appel lancé par la Chaîne du Bonheur pour les victimes du tremblement de terre en Haïti ! En 18 heures, les promesses de dons ont dépassé 20 millions de francs. Ce montant ajouté à celui déjà versé sur le compte postal de la Chaîne du Bonheur a fait porter le résultat total provisoire à 25’228’008 de francs.
L’une des particularités dans cet élan de charité est la grande participation des entreprises, qui malgré une situation économique encore morose, ont massivement contribué. Parmi elles, l’entreprise genevoise 4c development qui est un éditeur de logiciel WEB. 4c development est le créateur et propriétaire de 4c solution qui est une marque de logiciels WEB. Notre équipe est allée à la rencontre de M. Pascal Oberson, fondateur et CE0 de 4c development.

Comment réagissez-vous face à cet élan de solidarité de la communauté internationale ?
Il est impressionnant de constater à quel point nous nous sentons émotionnellement proche de personnes vivant ce genre de catastrophe.
Je pense que, en plus des médias conventionnels, internet, nous a permis d’accéder très rapidement à l’information, aux vidéos, aux témoignages de personnes vivant directement sur place.
J’ai été touché autour de moi, de constater qu’il y avait énormément de personnes et de groupes de solidarité qui se sont formés aux travers de sites sociaux, d’une manière spontanée et qui se sont mobilisées afin de pouvoir apporter, donner.
Egalement, la rapidité à laquelle la communauté internationale, les états en particulier ont su se mettre en mouvement pour organiser dans la précipitation une gestion logistique, de secours, de recherche sur place a été vraiment très efficace et plutôt impressionnante.

Nous avons encore en mémoire la catastrophe du Tsunami, n’y-a-t-il pas un risque qu’on assiste une fois de plus à une mauvaise gestion de tout ce flux d’argent comme ce fut le cas lors du tsunami ?
Nous constatons une évolution très rapide en 10 ans à la vitesse à laquelle l’information passe auprès de tout le monde. Il y a 5 ans, à l’époque du tsunami, peut être que ces grandes organisations d’aides internationales se sont faites débordées au niveau de la capacité à communiquer dès les premiers jours. Je pense que fort de l’expérience malheureuse du tsunami, grand nombre de ces organisations seront plus à même de pouvoir gérer ces flux financiers. Déjà, ce que nous pouvons constater c’est que des groupements de travail se sont organisés spécifiquement orienté sur la récolte et la gestion de fonds. Ceci est plutôt de bons augures.

Pourquoi 4c development a choisi une ONG telle qu’Education Sans Frontière au lieu des grandes organisations telles qu’UNICEF ou encore la Croix rouge ?
Dans ce genre de catastrophe, il y a un élan rapide de solidarité qui se forme très rapidement dès les premiers jours. Nous sommes tous très sensibles à vouloir aider, donner, etc. et c’est très bien ainsi.
Seulement, 4c development veut aller plus loin que le simple fait de donner. Nous voulons pouvoir continuer à suivre cette aide apportée et surtout les actions entreprises dans le futur par les ong.
Il est fort de constater qu’après une certaine période, les médias se font de moins en moins l’écho des événements au fur et à mesure des jours et semaines qui passent.
4c development a trouvé auprès d’Education Sans Frontière, une démarche très orientée « projets » dans leur façon de procéder qui nous correspond totalement. Le ciblage des besoins, la planification, le suivi et la communication font parties de leur méthodologie et c’est pour cela que 4c development se sent proche d’Education Sans Frontière.

4c development est l’un des sponsors principaux du projet « Haïti, être solidaire », en quoi consiste ce projet ?
« Haïti, être solidaire » est un projet mis en place par Education Sans frontière et dont le but est de venir en aide aux victimes du séisme. Actuellement une équipe est sur le terrain afin d’évaluer les besoins réels de la population. Le but final du projet étant d’assurer un retour à des conditions de vie minimales des victimes au cours des prochains mois. C’est cette démarche qui a séduit 4c development et nous amené à être partenaire du projet « Haïti, être solidaire ».

Interview réalisé par Thierry Dime

Pour plus d’information sur les logiciels édités par 4c development, cliquez ici. Vous pouvez également visiter la page twitter et facebook de l’entreprise.

1 Comments for : 4c development: Une entreprise Suisse au chevet d’Haïti
  1. Ce serait vraiment une tres bonne chose pour Haiti, apres ce qu’ils ont vécu comme tremblements de terre, ouragan et choléra, il est necessaire que des investisseurs leur portent secours!

Comments are closed.

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options