Chronique du Mois – Février 2008

Posted in: Chronique
Tags:

Le cinéma Noir – Pourquoi s’y intéresser?
Par Sandrine Sahakians

sandrine_sahakians A moins d’être noir ou de faire une licence en cinéma, vous ne devez probablement pas connaître beaucoup de chose sur le cinéma noir. Voilà pourquoi j’ai décidé de vous montrer ce que vous manquez et pourquoi vous devriez vous intéresser au cinéma noir.

Je suis certaine que vous allez être surpris de savoir que le cinéma noir a joué un rôle dans l’évolution de l’histoire du cinéma. Certain films ont été pionniers dans leur genre.

Comme il est impossible de parler de tous les aspects du cinéma noir en une seule fois, nous allons ce mois-ci nous concentrer sur les films de gangster. Pourquoi ? Parce qu’après les avoir étudiés, je les perçois de manière différente et j’aimerais partager ma vision avec vous.

Nous allons nous concentrer sur 3 films importants qui sont sortis au début des années 1990 : New Jack City, Boyz N the Hood et Menace II Society. On parle en général de ces trois films ensemble, car ils sont sortis tous les trois à peu près à la même période et tous les trois sont consacrés au même genre de film, des gangsters en capuchons. Ce qui est intéressant pour chacun de ces films, c’est qu’ils utilisent des histoires de gangster mélangées avec de la culture noire afin de créer un tout nouveau genre.

New Jack City (1991) – Dirigé par Mario Van Peebles (fils de Melvin Van Peebles, le pionnier du cinéma noir avec son film “Sweet Sweetback’s Baadasssss Song back” réalisé en 1971), le film parle d’un vendeur de drogue nommé Nino Brown (Wesley Snipe) et son ascension qui le mènera jusqu’au sommet. C’est un film important à visionner car même si le casting n’est composé que d’acteurs noirs, New Jack City n’est pas un “film noir” tel que cela pourrait être perçu mais un film de gangsters qui a ouvert la voie pour l’avenir de ce genre de film.

Boyz N the Hood (1991) –Au lieu de montrer “le glamour” des gangters dans le monde, Boyz N the Hood s’est focalisé sur le côté obscur de ce monde et comment tout peut mal allé. Ce film raconte l’histoire de Tre (Cuba Gooding Jr.) et de ses deux amis Ricky (Morris Chestnut) et Doughboy (Ice Cube) qui habite au centre sud de Los Angeles. Nominé pour l’oscar du meilleur réalisateur et du meilleur scénario (les deux par John Singleton), Boyz N the Hood cherche à rendre les jeunes attentifs aux dangers de la vie de gangter. A ce titre, il peut être comparé aux premiers films de ganster tels The Public Enemy (1931), et dans lequel ces gangsters deviennent victimes de leur style de vie.

Menace II Society (1993) –Le film prend ses racines dans un lieu plus sombre que n’a été New Jack City et Boyz N the Hood. Il relate l’histoire de Cain (Tyrin Turner) et de son groupe qui font déjà partie du monde des gangsters. Rempli de violence et de révélation sur le monde des gangsters, Menace II Society choque et expose les travaux quotidien de ce style de vie. Moins focalisé sur le fait de prévenir le public, Menace II Society cherche à donner un regard de l’intérieur de ce monde, ce monde de gangster en capuchon.

Il est intéressant de voir que ces 3 films ont été influencés par des vieux films blancs de gangster et sont arrivés à les remodeler et créer une nouvelle ère pour les films de gangster. C’est tout pour aujourd’hui mais n’oubliez pas de revenir prochainement sur le site, vous y trouverez d’autres informations intéressantes sur le cinéma noir.

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options