Témoignages – Juin 2007

Posted in: Témoignages
Tags:

‘La vie est parfois étrange’
Par Jean-Baptiste Rebière

Jean-Baptiste Rebière Depuis petit, l’école m’ennuie…
Depuis petit, je ne sais pas ce que je veux faire dans la vie…
Depuis petit, je me pose des questions…
Depuis petit, je me sens a part…

Ces phrases ont résonné dans mon cerveau, pendant des années…

A l’école, j’étais toujours assis au fond de la classe, jamais ou peu souvent j’écoutais les « instits » et les « profs », par contre j’étais toujours le premier à rêvasser, à penser à tout à fait autre chose qu’à cette sacrée leçon qui ne m’intéressait pas et pour laquelle je ne trouvais aucune motivation.

Avec ma famille, c’était assez tendu, de plus mes parents venaient de divorcer et cela ne m’aidait pas a trouver de solutions. Plus les années passaient et plus je me renfermais et plus je m’écartais de mes copains et des cours qui m’apparaissaient comme une phase de l’enfance obligatoire et sans attrait.

Ensuite, à l’âge de l’adolescence, j’ai découvert les soirées avec les potes où généralement on boit beaucoup et on s’amuse de façon, je dois le reconnaître maintenant, pas très intelligente mais a cet âge, on pense que « c’est le pied ».

Cette période a été assez longue pour moi, de 11 ans jusqu’à 17 ans, j’étais dans le flou le plus total.

A 17 ans, j’ai du commencer à travailler pendant les vacances pour pouvoir me payer mes soirées et j’ai découvert un autre univers, j’ai surtout découvert que sans expérience et sans diplôme je ne faisais que des petits boulots ingrats et surtout sous payé.

Sacrée vie ! Mon enthousiasme de jeune était parti, et un changement commença à se produire, a partir de ce moment. Je me rappelle m’être dit: « Plus jamais ça ».

A l’école, j’avais toujours des problèmes car je ne possédais pas de bases. J’avais redoublé plus d’une fois, mais le contraste était tel entre ma jeunesse et les petits boulots, que j’ai essayé de redresser ma vie.
J’ai commencé à choisir des études courtes et avec un système par alternance, pour ne pas subir tous les ans des études qui pour moi m’ennuyaient toujours.

A partir de ce moment, ce fut une réelle surprise. J’ai eu la chance de pouvoir entrer dans une grande entreprise en alternance et j’ai découvert que toutes les études que je n’avais pas suivies représentaient vraiment une grosse lacune, mais surtout je réalisais que l’école nous apprends à nous organiser et à évoluer dans ce « Sacre monde! ».

J’ai commencé à suivre les cours et même à être intéressé par certaines matières, car je comprenais enfin leur signification et je savais que ceci m’aiderait dans la vie de tous les jours.

J’étais « sur-motivé » et j’ai obtenu un diplôme du premier cycle. Puis je me suis lancé à l’assaut d’une maîtrise de commerce, toujours avec un système par alternance.

L’entreprise qui m’avait pris pour ma maîtrise m’a engagé en CDI (Contrat déterminé) et j’y ai passé de très bonnes années. Aujourd’hui je fais une petite pause de 4 mois afin d’apprendre l’anglais. Je suis parti, avec mes économies faites lorsque je travaillais, à Vancouver dans une école pour essayer d’apprendre cette langue et j’adore ça….

La vie est pleine de surprises! Il fut un temps où pour moi il était inconcevable de reprendre les études où même d’obtenir une maîtrise. Pourtant, c’est ce qui s’est passé et j’en suis très heureux car la vie est tellement plus agréable que lorsque j’étais jeune…
Les études à mon avis sont une des clés pour ouvrir certaines portes auxquelles nous n’aurions pas accès sans cela.

Maintenant, l’école m’intéresse, car pour moi elle a enfin un but…
Maintenant, je sais que quoi que je fasse je me donnerai a 100% afin de progresser…
Maintenant, je me pose toujours des questions, mais elles sont plus constructives…
Maintenant, je me sens intégré et je croque la vie…

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options